Accueil du site > Techniques apicoles > Expérimentations

    Expérimentations

    NOUVEAU ! EXPÉRIMENTATION Introduction des Reines

    ******APPEL A PARTICIPANTS*****

    Participez à la nouvelle expérimentation sur le remérage

    Le Conseil d’Administration a décidé de procéder à une expérimentation sur le remérage des ruches de production en fin de saison. L’objectif est de comparer deux méthodes d’introduction de la nouvelle reine, avec chacune deux variantes :
    - Méthode d’introduction directe de la nouvelle reine, soit en écrasant la reine (variante 1) soit en la retirant simplement de la ruche (variante 2)
    - Méthode d’introduction après orphelinage préalable, en cassant les cellules royales naturelles après la période de huit jours d’orphelinage (variante 1) ou sans casser ces cellules (variante 2).

    Vous pouvez participez à cette expérimentation, en testant les quatre variantes des deux méthodes (40 ruches, soit 10 ruches par variante) ou seulement une des deux méthodes (20 ruches). Il sera nécessaire de vous faire connaître auprès des salariés préalablement pour constituer le réseau.

    • Le protocole détaillé est disponible ici.
    • Les fiches de résultats seules sont disponibles en version excel ici.

    Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter Camille (05 46 68 30 77) ou Philippe (06 95 90 06 54).

    Plus il y aura de participants, meilleure sera la précision des résultats obtenus. Pensez à vous faire connaître auprès de nous si vous vous engagez dans l’expérimentation. Il est possible que nous ayons des informations à diffuser au réseau ainsi constituer au cours de la saison. On compte sur vous !

    EXPÉRIMENTATION POLYSTYRÈNE

    Sur proposition d’Alain Pinel, le Conseil d’Administration de l’ANERCEA a décidé en 2013 de réaliser une expérimentation technique, dont l’objet était de chercher à savoir si l’emploi du polystyrène comme matériel constitutif des nucs ou ruchettes avait un effet sur la qualité des reines. L’idée de départ est de contrôler si d’éventuels émanations de substances volatiles liées à la nature du polystyrène n’auraient pas des effets perturbants sur la fécondation des reines et ainsi leurs performances et durée de vie.

    Vous pouvez consulter la note de synthèse complète ici

    Documents joints