Accueil du site > Techniques apicoles > Expérimentations

    Expérimentations

    NOUVEAU ! EXPÉRIMENTATION Introduction des Reines

    ******APPEL A PARTICIPANTS*****

    Participez à la nouvelle expérimentation sur le remérage

    Le Conseil d’Administration a décidé de procéder à une expérimentation sur le remérage des ruches de production en fin de saison. L’objectif est de comparer deux méthodes d’introduction de la nouvelle reine, avec chacune deux variantes :
    - Méthode d’introduction directe de la nouvelle reine, soit en écrasant la reine (variante 1) soit en la retirant simplement de la ruche (variante 2)
    - Méthode d’introduction après orphelinage préalable, en cassant les cellules royales naturelles après la période de huit jours d’orphelinage (variante 1) ou sans casser ces cellules (variante 2).

    Vous pouvez participez à cette expérimentation, en testant les quatre variantes des deux méthodes (40 ruches, soit 10 ruches par variante) ou seulement une des deux méthodes (20 ruches). Il sera nécessaire de vous faire connaître auprès des salariés préalablement pour constituer le réseau.

    • Le protocole détaillé est disponible ici.
    • Les fiches de résultats seules sont disponibles en version excel ici.

    Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter Camille (05 46 68 30 77) ou Philippe (06 95 90 06 54).

    Plus il y aura de participants, meilleure sera la précision des résultats obtenus. Pensez à vous faire connaître auprès de nous si vous vous engagez dans l’expérimentation. Il est possible que nous ayons des informations à diffuser au réseau ainsi constituer au cours de la saison. On compte sur vous !

    EXPÉRIMENTATION POLYSTYRÈNE

    Dans les travaux apicoles et plus particulièrement l’élevage de reines, les techniques n’ont cessé de faire progresser et innover le matériel utile à l’éleveur. Un grand choix de nuclei s’offre aujourd’hui à l’apiculteur pour la fécondation de ses reines. De divers tailles et matériaux, ceux-ci ont beaucoup évolué au fur et à mesure des besoins. Très léger et en apparence inerte à température ambiante, le Polystyrène trouve rapidement sa place pour nos petites unités de fécondation. Mais comme toute matière issue de la pétrochimie, l’utilisation prolongée, dans des conditions inappropriée (température, UV), ou tout simplement le vieillissement du matériau, peuvent conduire à des dégagements de molécules néfastes pour la santé. L’objectif de cette expérimentation est d’évaluer un éventuel effet du polystyrène ou de ses composés de dégradation sur la santé et la performance des reines. Cette première partie présentera plus particulièrement les résultats obtenus sur des reines en sortie de nuclei.

    Résultats de la première partie ici

    Documents joints